De même, l’intérieur, bien qu’évidemment rafraîchi pour répondre aux normes de 2006, est resté fidèle à ce qui équipait les cabines précédentes de l’Escalade. Une partie de la qualité du plastique était peut-être discutable par endroits, mais dans l’ensemble, la cabine était finie au niveau que vous attendez d’un gros SUV qui coûte la fin épaisse de 50 000 $ – avec les grands sièges en cuir confortables étant un particulier surligner. Dans l’ensemble, il semble que Cadillac l’ait pris assez en sécurité avec l’Escalade de troisième génération. Après tout, pourquoi apporter des changements drastiques à quelque chose qui avait déjà un public populaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.