Atteindre 310 mph nécessiterait également plus de puissance que la Chiron standard, qui dispose d’un moteur quad-turbo 16 cylindres de huit litres développant 1 500 chevaux et 1 180 lb-pi de couple. Cela nécessitera-t-il une assistance électrique ? « Finalement, oui », a admis Winkelmann.  » Actuellement aucune. Il faut des cellules énergétiques plus petites, plus légères et plus puissantes pour faire fonctionner une telle mise à niveau. » Si Bugatti tente une autre course de vitesse, il devra faire face à une concurrence féroce. Hennessey est convaincu que le Venom F5 franchira la barrière des 300 mph, et Koenigsegg travaille déjà sur une version 300 mph du Jesko.

Actuellement, la Chiron est le seul modèle actuellement vendu par Bugatti, qui a engendré d’autres variantes comme la Chiron Sport et la Divo. Comme nous le savons, Bugatti envisage d’ajouter un deuxième modèle à sa gamme. Des propositions pour une berline électrique de luxe et un multisegment ont été soumises au groupe VW, mais le multisegment proposé semble de plus en plus susceptible d’entrer en production. Selon Winkelmann, le travail de conception du premier crossover de Bugatti est déjà terminé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.