C’est très bien avec Cadillac car il veut se positionner comme un rival sérieux de Tesla et un acteur du segment du luxe. Au lieu de ces emplacements ruraux, de nouveaux concessionnaires Cadillac ont ouvert dans des villes clés comme New York, San Francisco, Atlanta et Beverly Hills. Le plus grand marché de Cadillac est toujours la Chine, qui n’a pas eu à subir la même restructuration des opérations de vente au détail.

Un autre défi auquel Cadillac fait face est le modèle de concession franchisée. Tesla, Lucid et Rivian, à l’inverse, vendent directement aux consommateurs en ligne. Avoir moins de salles d’exposition permet des opérations plus rationalisées. Cadillac réduisant son nombre de concessionnaires est un pas dans la bonne direction, mais c’est une marque de luxe héritée. Il accorde toujours une grande priorité à ses points forts, dont l’un est l’expérience de la salle d’exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.