La racine du problème n’est en fait pas la faute de Lamborghini, ni d’aucune des autres marques du groupe Volkswagen. Il a été retracé jusqu’à un fournisseur de pièces allemand qui, lors du processus de coulée du bloc moteur, a subi un «désalignement du tampon d’extrusion de moule automatisé» à l’usine de coulée. Il s’agissait d’un défaut de production relativement mineur qui a entraîné un problème potentiellement grave.

Un grand total de 12 unités des Porsche Cayenne Turbo, GTS et GTS Coupé et 15 exemplaires des Audi RS6 Avant, RS7, SQ7, SQ8 et RS Q8 2021 sont également concernés. Il n’y a qu’une seule solution à ce type de problème sérieux : remplacer le tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En naviguant sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.